Thérapie et Physiothérapie laser MLS

Depuis Einstein, on sait que la lumière est une onde porteuse de particules chargées d’énergie, les photons. Le rayonnement laser a ceci de particulier qu’il est monochromatique (la lumière « blanche » est polychromatique, sa décomposition sur un prisme fait apparaitre des bandes de couleur différente, chacune d’une longueur d’onde qui lui est propre (cfr l’arc-en ciel). Une autre caractéristique du rayonnement laser, qui le différencie d’une lumière « blanche conventionnelle », est qu’il est remarquablement convergeant (unidirectionnel), ainsi on parle de faisceau laser.  Les ondes électromagnétiques provenant d’un faisceau laser, étant focalisées, émises en phase et à même fréquence, concentrent donc l’apport d’énergie en un point précis et en une fraction de temps. Cette énergie transférée aux tissus visés conduit à obtenir 3 types d’effets : effets photothermiques, photochimiques et photomécaniques.

Les effets photothermiques conduisent à augmenter la microcirculation des tissus (donc leur nutrition et apport en oxygène).

Les effets photochimiques augmentent la production d’ATP, le carburant des cellules. Cela permet un rééquilibrage des membranes cellulaires et augmente le seuil de perception à la douleur.

Les effets photomécaniques améliorent la résorption des oedèmes en accélérant le métabolisme cellulaire lymphatique.

PROPRIETES THERAPEUTIQUES du LASER

Les propriétés thérapeutiques du laser sont de trois ordres : analgésiques, antiinflammatoires et régénératrices.

1- Action Antidouleur

Par différentes actions sur les fibres nerveuses endommagées, par diminution de libération de neuromédiateurs impliqués dans la physiopathologie de la douleur, par analgésie localisée du territoire traité (courte durée d’action mais utile en cas de douleurs aigues) et par activation dans le tronc cérébral des contrôles inhibiteurs diffus nociceptifs (effet antidouleur durable utile dans les douleurs lancinantes chroniques).

Le faisceau laser est un moyen efficace pour agir positivement sur les « TRIGGER POINTS » aussi nommés « points gâchettes ». Il s’agit de zones étroites, de petits volumes, situés en profondeurs des muscles sur des bandes de tension. La pression du doigt sur un trigger point génère une douleur vive. L’action du laser permet la relaxation de ces zones de tension et la « fonte » du point gâchette traité.

2- Action anti-inflammatoire

L’amélioration de la microcirculation, l’activation de l’activité de « nettoyage » par les globules blancs (action phagocytaire des macrophages), la réduction de production de neuromédiateurs impliqués dans la cascade physiopathologique de l’inflammation (PGE2 & Interleukine II-I) contribuent à la résorption de l’œdème et l’élimination des déchets et résidus acides qui contribuent à entretenir un cercle vicieux. L’effet sur l’inflammation est donc double : d’une part, elle interrompt ou limite son autoentretient et d’autre part, elle améliore les conditions de sa résorption.

3- Action sur le processus de cicatrisation

L’accroissement de la production d’ATP favorise croissance cellulaire et réparation tissulaire. Il y a accélération de l’angiogenèse et donc du tissu de granulation (épithélialisation des plaies cutanées) mais aussi multiplication des ostéoblastes (cicatrisation osseuse) et augmentation de la production de myéline (régénération des fibres nerveuses périphériques).

INDICATIONS THERAPEUTIQUES du LASER

L’ensemble de ces actions qui viennent d’être décrites fait que la thérapie laser est indiquée dans de nombreux cas, seule ou en conjonction à d’autres méthodes de traitement dans le cadre d’une prise en charge stratégique :

- pour stimuler la cicatrisation des plaies cutanées (mêmes infectées, effet bactéricide et virucide d’un faisceau laser de 660nm) ou délabrements musculaires

- pour stimuler les réparations osseuses.

- pour traiter tout type d’inflammation, aigue (ex. tendinite) ou chronique (ex. arthrose).

- pour stimuler la régénération axonale d’un nerf périphérique lésé.

- pour soulager des douleurs aigues localisées (ex ; lésions musculaires, entorses, trigger points…).

- pour agir sur les douleurs chroniques et lancinantes (arthrose, disco-spondylite ankylosante, dorsalgie, lombalgie, sciatalgie…).

- pour traiter les gingivo-stomatites félines aigues ou chroniques, toujours douloureuses.

UTILISATION POUR LE TRAITEMENT DES AFFECTIONS MUSCULO-SQUELETTIQUES :

Arthrose, tendinites, fractures, neuropathies, post rupture ligaments, douleurs post-Op. …

UTILISATION EN DERMATOLOGIE ET TRAITEMENT DES PLAIES

Plaies, incisions, morsures, brûlures, granulomes de léchage, dermatites, escarres…

UTILISATION EN CAS DE PATHOLOGIES INFECTIEUSES ET DENTAIRES

Rhinites, sinusites, gingivites, stomatites, ulcères buccaux, otites, cystites, vaginites…

La thérapie laser est indolore et sans effet secondaire, les traitements sont de courte durée, les séances de thérapie sont brèves, l’effet antalgique est rapide ; cette méthode laser permet l’économie de médicaments à la fois couteux et non dénués d’effets secondaires (antidouleurs, anti-inflammatoires, antibiotiques…).

Le cabinet du vétérinaire GABRIEL (à Neupré en province de Liège) est équipé d’un matériel de pointe, l’ASA Laser, doté de la technique novatrice MLS*. Sûre, non-invasive et indolore, la thérapie Laser MLS* est le résultat de 30 ans d’expérience et d’innovation ASAlaser. Grâce à la division ASAveterinary, les résultats obtenus avec cette technique pour l’homme sont appliqués maintenant également dans la médecine vétérinaire pour le plus grand bien de nos compagnons. La thérapie Laser MLS* peut être utilisée sur les chiens, les chats, les furets, les chevaux, les NACs et animaux exotiques.

Plan d'accès

19 rue des Moges 4120 NEUPRE

Voir le plan d'accès
Urgences

Service de garde et urgences; soirées nuits, week-end et jours fériés.
Disponible et joignable, 24h/24, 7j/7 | D'abord téléphonez au N° 0475-890.644

En savoir plus
c